Table élévatrice tournante

Commentaires fermés sur La table élévatrice tournante

MATREX a conçu la table élévatrice tournante. Elle permet de lever une charge à hauteur d’homme sur une ligne de convoyage.

La table élévatrice tournante améliore l’ergonomie au poste de travail en réduisant les mouvements de l’opérateur. Elle facilite soit les missions de prises d’échantillons soit le contrôle et suivi des produits ou encore les missions de montage.

Lors de l’intervention des opérateurs, elle élève d’abord les charges à hauteur d’homme pour ensuite les faire tourner sur elles-mêmes. Enfin, quand elle redescend, les charges continuent leurs transferts sur le convoyeur. Ainsi les opérateurs peuvent manipuler des charges sans se baisser et sans les enlever de la ligne de convoyage. De cette façon, les missions deviennent moins difficiles et plus rapides.

Elle peut notamment être utilisée dans les secteurs de l’industrie, logistique, messagerie ou pharmaceutique. Aussi, il est possible d’intégrer cette table sans difficultés dans un système de manutention déjà existant.

Mode d’utilisation de la table élévatrice tournante

L’utilisation et le contrôle se fait par un boitier de commande. Effectivement, celui-ci permet d’activer les fonctions suivantes : lever la charge, la faire tourner ou la faire avancer.

La table élévatrice tournante s’équipe d’un moteur encastré pour que la table puisse avoir une rotation jusqu’à 180°. Ce moteur permet également l’élévation de la table jusqu’à 75 cm en hauteur. Sachant que la particularité de cet équipement est que seule la partie centrale avec les rouleaux se lève et les bords restent fixes. Donc cela facilite le travail et augmente les possibilités de mouvement des opérateurs lors de l’utilisation de la table.

Quant à la transmission des rouleaux sur la table, elle s’effectue par un rouleau moteur qui entraîne les autres rouleaux grâce à des chaînes.

Pour plus d’informations, contactez-nous.
* Si cet équipement vous intéresse d’autres options et dimensions sont possibles.
 

Comments are closed.

Translate this page